Accueil » Infographie » InDesign » Apprendre le Digital Publishing - avec Aquafadas

Tuto Indesign | Sommaire : quelques détails

vidéo 19/40
  • Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

    Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

    La suite de cette vidéo est accessible après achat de la formation.
    previous
    summary
    resume
    next
    play
    Sommaire : quelques détails
    00:00 / 01:00
    HD
    fullscreen

Ce cours vidéo fait partie de la formation Apprendre le Digital Publishing - avec Aquafadas

Détails de la formation

Dans ce tuto Digital Publishing, nous ajoutons un petit complément. Pour une question d'ergonomie, il est normal de placer l'article slider-sommaire en début de projet. En effet le Project Manager permet de redisposer nos articles comme on le souhaite, en faisant un simple glisser-déposer. Cette option reste très intéressante pour le créateur.

2 Notes et avis
Note moyenne:
4 5 0 5
5
Donnez votre avis sur la formation Apprendre le Digital Publishing - avec Aquafadas !
Vous devez acheter cette formation pour écrire des commentaires
kamel Djait il y a 1037 jours.
Votre note :
2 5 0 0
0

Peut faire mieux

Bonjour,
Sans remettre en cause le professionnalisme de ce formateur, pour ma part, en toute franchise je trouve qu'au niveau de l'expression orale et de la pédagogie, ce n'est pas très efficace, c'est un peu lourd, ça nous donne l'impression que le formateur n'a pas préparé son cours avant, avec des onomatopées récurrents ce n'est pas très agréable sur 4h de cours…Merci de faire un effort là dessus.
Cordialement.
Vincent Drouot il y a 722 jours.

Bonjour Kamel,Merci pour vos

Bonjour Kamel,

Merci pour vos observations, c'était mon tout premier tuto, et suis d'accord avec vous,

et m'aillant ré-éconté plusieurs fois depuis un an, j'ai pu améliorer la qualité de mon

discours et mieux préparer les tutos.

Bien sincèrement,

Vincent