Accueil » Vidéo-Compositing » DaVinci Resolve » L'étalonnage numérique avec DaVinci Resolve 9 - Les fondamentaux

Tuto DaVinci Resolve | Théorie du MASK MATTE

vidéo 44/57
  • Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

    Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

    La suite de cette vidéo est accessible après achat de la formation.
    previous
    summary
    resume
    next
    play
    Théorie du MASK MATTE
    00:00 / 05:28
    HD
    fullscreen

Ce cours vidéo fait partie de la formation L'étalonnage numérique avec DaVinci Resolve 9 - Les fondamentaux

Détails de la formation

Alors, on a placé une POWER WINDOW, une CIRCLE pour un WINDOW. Et à côté, dans cette, dans la palette de la POWER WINDOW, on voit, tout de suite, le masque, en fait, apparaître. Alors, qu'est-ce que ça veut dire ?
Ça veut dire, en fait, que le masque, c'est là où, c'est-ce qui va aider, c'est ce qui va permettre, en fait, à la correction qu'on va organiser que ce soit des couleurs, du flou ou toute autre chose. Eh bien, cette correction va s'appliquer là où le masque est blanc et elle ne va pas s'appliquer là où le masque est noir. Je rentre une couleur et vous voyez bien que dans ce rond ici, la couleur s'est appliquée et qu'en dehors du rond, la couleur ne s'est pas appliquée. Donc ça, c'est la première chose.
Dans ces POWER WINDOWS, bien sûr, on pourrait inverser, c'est-à-dire, dire : « je ne veux plus que le masque avec lequel je vais travailler soit dans le rond, mais je voudrais qu'il soit à l'extérieur du rond ». On voit que si on joue sur le dégradé, on va, effectivement, SOFTER à l'inverse également. Donc ça c'est, la première chose qu'on voit, c'est que la première chose la plus simple à faire pour créer un masque, effectivement, c'est d'utiliser une POWER WINDOW. Dans chaque NODE, on peut combiner plusieurs POWER WINDOWS. Si je mets un linear pour un WINDOW maintenant, vous voyez que les deux masques se combinent. Ma correction est, donc, bien appliquée à 100% dans le blanc, jusqu'à 0% dans le noir en passant par tous les stades du dégradé, comme on peut le voir ici. Ces masques, ensemble, peuvent être combinés, c'est-à-dire que je peux décider que celui-là, au lieu d'être en mode MATTE comme il est là, on va le passer en mode masque c'est-à-dire qu'on va combiner les deux, auquel cas, je vais exclure une forme.
Quand on est en mode masque, en fait, ça veut dire qu'on se sert de deux formes et qu’on va exclure une par rapport à l'autre. Quand on est en mode MATTE, en revanche, on additionne les formes. Ce qui veut dire, en clair, que si je passe maintenant à un polygone et que je le mets de l'autre côté, vous voyez bien qu'on a additionné toutes les formes. Si je veux extraire la dernière forme, l'avant-dernière…, et maintenant si je passe à l'extérieur, ici, ou à l'extérieur là, ou à l'extérieur là… si je passe à l'extérieur partout, bien sûr, je n'ai plus rien. Donc, en utilisant les combinaisons entre intérieurs extérieurs, MATT et masque, on va pouvoir composer des formes plus ou moins complexes. Chacune de ces formes, de ces POWER WINDOWS pourrait être TRACKé. Et donc, on pourra effectuer des masques complexes de cette manière.
Dans un NODE, on peut avoir que quatre formes au maximum. Il nous reste ici, le CURVE, l'outil CURVE. Et vous voyez que toutes ces formes peuvent se combiner. On ne pourra pas mettre deux ronds, ni deux linéaires, ni deux polygones, ni deux CURVES dans un même NODE. Il faudra, à ce moment-là, construire un deuxième NODE pour pouvoir appliquer les différentes formes. Tous les paramètres qui sont sur la droite permettent d'ajuster la position, la taille, la rotation et également le SOFT qui sera appliqué. À ce sujet, on vérifiera et on verra qu'on a qu'un seul paramètre. Quand on construit un masque avec un CERCLE POWER WINDOW et on ne peut pas le modifier autrement, je veux dire qu'on ne peut pas faire qu'il soit plus ou moins SOFTé en haut qu'en bas, etc., c'est un seul paramètre. Quand on est dans le linéaire POWER WINDOW, on a la possibilité d'avoir quatre softs, à commencer par la gauche, puis le haut, puis la droite et puis le bas : à gauche, en haut, à droite, en bas.
Quand on est dans un polygone, on a la possibilité d'avoir des facteurs de softs qui sont intérieur et extérieur. Je softe à l'intérieur, je softe à l'extérieur. Et quand on est dans le CURVE, on a aussi la possibilité de softer intérieur et extérieur. Mais en plus, on a la possibilité d’éditer chaque point pour softer de manière dissymétrique, absolument comme on veut. Donc, récapitulons. Quatre formes au maximum dans un NODE. Chacune d’elle peut être TRACKée. On peut les combiner entre elles, entre MATTE et MASQUE et on peut les inverser ou pas.

Cette formation DaVinci Resolve est également disponible dans les packs suivants

3 Notes et avis
Note moyenne:
3.941175 5 0 17
17
Donnez votre avis sur la formation L'étalonnage numérique avec DaVinci Resolve 9 - Les fondamentaux !
Vous devez acheter cette formation pour écrire des commentaires
Cédric ETIENNE il y a 380 jours.
Votre note :
5 5 0 0
0

trés bien

pour novice comme moi j'ai appris pas mal de chose même si j'ai pas vraiment compris les settings et tout .Mais pour sa il me suffit de me repassé le tuto plusieur fois.
Dominique JARLAN il y a 521 jours.
Votre note :
2 5 0 0
0

Trop brouillon

Video interessante maps trop brouillon
ludovic gaudry il y a 561 jours.
Votre note :
5 5 0 0
0

le top..

Mr Jean COUDSI top en formateur

il est claire et précis

merci pour cette formation