Accueil » Vidéo-Compositing » DaVinci Resolve » L'étalonnage numérique avec DaVinci Resolve 9 - Les fondamentaux

Tuto DaVinci Resolve | Redistribuer couleur

vidéo 34/57
  • Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

    Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

    La suite de cette vidéo est accessible après achat de la formation.
    previous
    summary
    resume
    next
    play
    Redistribuer couleur
    00:00 / 09:57
    HD
    fullscreen

Ce cours vidéo fait partie de la formation L'étalonnage numérique avec DaVinci Resolve 9 - Les fondamentaux

Détails de la formation

Alors, on vient de faire ces petites modifications avec l'outil trois voies. Et l'outil trois voies, en fait, on a vu que comme les parties corrigées sont larges et les parties communes entre GAIN, GAMMA et LIFT sont, se recoupent de manière assez large, on arrive à avoir des corrections qui se fondent bien. On pourrait essayer de faire le même travail en mode LOG.
À partir du moment où je travaille en mode LOG, le découpage des zones d'ombre de moyennes lumières et de hautes lumières étant plus précises, plus fermées. Il faut que je fasse attention à ce qu'une correction que j'aurais placée, de la même manière, va marquer différemment l'image. On va le voir tout de suite.
Vous voyez, ici, que déjà au SCOPE, vous voyez qu'on touche beaucoup plus précisément une partie de l'image. On va le voir en quittant le mode masque et en regardant ce qui se passe au SCOPE, dans quelle zone. Vous voyez que je touche, en fait, dans les MIDTONES, une zone qui est beaucoup plus fermée. Quand je bouge ici, vous voyez qu'en fait, la zone touchée est vraiment très sériée à un endroit particulier. Si je voulais que ces verts soient plus marqués, en les détachant de ce qu'il y a autour, le mode LOG va m'aider à renforcer cette idée de couleur. Si je le faisais en basse lumière, vous allez voir qu'en fait, il y a très peu d'endroits où j'ai du vert en basse lumière. Pourtant, on le voit bouger un tout petit peu au SCOPE. Sur les parties qui sont là, ici, qu'on voit, pour les identifier plus précisément, on pourrait repasser en mode masque et se rendre compte que la partie touchée en basse lumière, en fait, ce sont ces zones qui sont ici, ici, ici. Vous voyez que du coup, je vais marquer la frontière un peu plus fortement que je l'aurais fait avec les corrections en trois voies. Avant, après, avant, après, on voit bien qu'on ait vraiment travaillé d'une manière extrêmement précise sur une sélection de couleur. D'une part, du fait qu'on a fait une sélection assez précise. D'autre part, du fait qu'on a travaillé en mode LOG qui touche des zones beaucoup plus fermées.
On peut le voir, aussi, de manière assez évidente. On se souvient qu'en limitant les effets d'une correction et une plage de couleur donnée, vous allez voir que, vous avez vu que le SCOPE va toucher une partie, de plus en plus large entre les moyennes et les basses ici, en faisant ça. Si vous observez cette zone qui est entre les basses lumières et les moyennes lumières, ici, si je l'ouvre complètement, vous allez voir qu'elle se modifie sur une large partie. Alors que si je la diminue, vous allez voir que ça touche surtout les parties denses dans l'image. Vous pouvez, également, voir qu’ici, on a vraiment touché une toute petite partie. Alors que là, on voit bien qu’on étend la correction à une zone beaucoup plus large.
On aurait pu également travailler dans les basses lumières de la même manière, c’est-à-dire faire que la partie sélectionnée dans les basses lumières s’élargissent un petit peu. Et donc, vous pouvez voir dans le scope, comme vous pouvez le voir ici sur la peinture, si j’avais travaillé dans les hautes lumières. Il est très probable que je vais pouvoir toucher facilement les verts qui sont ici. Et vous les voyez bouger un tout petit peu sur le SCOPE hein ! Cette partie-là, si vous l'observez bien, vous voyez qu'on touche une partie très précise des verts en haute lumière. Les autres outils qu'on a à disposition, ça va bien sûr être les outils de courbe pour modifier. Comment s'en servir ?
Eh bien c'est simplement…, on va passer en mode grand écran en cliquant sur le petit bouton ici en dessous et on va sélectionner une zone de couleur qui, auquel cas, va être marqué immédiatement. Si je ne veux travailler que mes verts, je vais commencer par déGANGUER, c'est-à-dire ne pas autoriser le logiciel à modifier toutes les courbes en une seule fois, mais, une par une et je vais doucement travailler juste sur mes verts. Et vous voyez que si j'enlève du vert, c'est-à-dire si je vais vers les cyans, eh bien, vous voyez que là très rapidement, je vais pouvoir complètement modifier l'apparence de mes verts dans l'image. J’aurais pu limiter cette sélection et dire : ben, je voudrais travailler les verts que dans les moyennes lumières, par exemple. Et vous voyez que là, on touche à une plage plus restreinte. On peut, aussi, se dire que si on avait voulu modifier les verts, maintenant qu’on les a sélectionnés, on peut le faire, également, par le biais de, des modifications sur les autres couleurs c’est-à-dire en changeant les équilibres, on va pouvoir légèrement modifier, aussi, les choses.
L’autre outil qu’on a à disposition, alors vous voyez que c’est… Toutes les corrections qu’on fait se cumulent, hein ! Dans le Résolve, on a fait une correction en trois voies, c’est une entrée. On a fait une correction en LOG, c’est une deuxième entrée. On vient de faire une correction par les CURVES, c’est une troisième entrée. On peut très bien décider, aussi, de changer la couleur par une courbe. Toujours le même principe, soit je décide d'aller sélectionner le vert et je vais le modifier et on voit bien qu'on le modifie à un endroit assez précis, on est en train de redessiner complètement la palette, soit comme d'habitude, je vais piquer sur la zone qui m'intéresse et auquel cas, il va me définir les points touchés. Si je fais ça, voilà ! Et je vais pouvoir les modifier comme ça ! Là, on est dans une correction où, en fait, on est HUE VERSUS HUE. Ça veut dire que la couleur à l'origine qui était… je vais les RESETer pour qu'on compresse bien ce principe. Voilà ! Cette couleur-là qui est sélectionnée, en fait, dans l'INPUT. Elle est à 350°, vous voyez ? 340° etc… Donc, elle a une adresse physique et on va la faire tourner de 30° c'est-à-dire que là, si je la fais tourner par ici, en fait, vous voyez qu'elle va partir vers les jaunes. Si je la fais tourner de l'autre côté, vous voyez qu'elle va partir vers les bleus.
En gros, on part d'un endroit et on tourne soit vers les jaunes, soit vers les bleus. On modifie la place de la couleur, on la SWITCH, on la fait tourner autour de son axe. Ça, c'est le HUE versus HUE. J'aurais pu… c'est une entrée encore en plus par rapport à celle qu'on a vu avant. J'aurais pu, également, décider de faire modifier la couleur en la saturant ou en la désaturant. Je pourrais prendre ça de nouveau. Elle est bien située. Le vert qui m'intéresse, ici, il est bien dans les moyennes lumières, comme on peut le voir et on va soit la saturer, soit la désaturer. Encore une autre entrée possible pour modifier la couleur.
Voilà, on a fait le tour un petit peu de tout pour toutes ces petites courbes. Vous pouvez essayer les autres également et on se rappelle surtout qu'une fois qu'on a fait une sélection dans une couleur, on a, aussi, ici le moyen de faire un OFFSET par exemple. Alors qu'est-ce que ça veut dire ça ?
L'OFFSET, c'est une notion qui est assez intéressante parce que ça va nous permettre de faire bouger l'ensemble d'un signal directement. On va passer en mode… ici… en mode masque et je vais décider, par exemple, d'OFFSETER mon vert de manière positive. Donc, je vais sélectionner le canal de vert et je vais faire l'OFFSET et regardez ce qui se passe dans le SCOPE. En fait, je déplace l'ensemble du signal de vert dans une direction. Je peux, aussi bien sûr, le descendre et vous voyez qu'auquel cas, je le masque. Je le fais partir vraiment vers les mages de l'autre côté. Donc, cette valeur d'OFFSET, ce n'est ni plus, ni moins que de prendre l'ensemble du signal de vert tel qu'il existait et de le faire monter ou de le faire descendre. On se rappellera que cet outil-là, en fait, il y a une correspondance directe avec les points des tireuses dans les labos c'est-à-dire qu'en fait, c'est un point de vert, deux points de vert, trois points de vert. La valeur médiane étant 25 et là, on est monté à trois points de vert. On aurait pu décider d'enlever deux points de rouge et de rajouter un point bleu.

Cette formation DaVinci Resolve est également disponible dans les packs suivants

3 Notes et avis
Note moyenne:
3.941175 5 0 17
17
Donnez votre avis sur la formation L'étalonnage numérique avec DaVinci Resolve 9 - Les fondamentaux !
Vous devez acheter cette formation pour écrire des commentaires
Cédric ETIENNE il y a 383 jours.
Votre note :
5 5 0 0
0

trés bien

pour novice comme moi j'ai appris pas mal de chose même si j'ai pas vraiment compris les settings et tout .Mais pour sa il me suffit de me repassé le tuto plusieur fois.
Dominique JARLAN il y a 523 jours.
Votre note :
2 5 0 0
0

Trop brouillon

Video interessante maps trop brouillon
ludovic gaudry il y a 564 jours.
Votre note :
5 5 0 0
0

le top..

Mr Jean COUDSI top en formateur

il est claire et précis

merci pour cette formation