Accueil » Vidéo-Compositing » DaVinci Resolve » L'étalonnage numérique avec DaVinci Resolve 9 - Les fondamentaux

Tuto DaVinci Resolve | Les settings et les préférences

vidéo 7/57
  • Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

    Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

    La suite de cette vidéo est accessible après achat de la formation.
    previous
    summary
    resume
    next
    play
    Les settings et les préférences
    00:00 / 06:48
    HD
    fullscreen

Ce cours vidéo fait partie de la formation L'étalonnage numérique avec DaVinci Resolve 9 - Les fondamentaux

Détails de la formation

On va maintenant essayer de voir, un petit peu, ce qui se passe dans les settings. Alors pour, c'est important les settings ? Parce qu’aujourd’hui, avec la vidéo, avec les systèmes numériques, on se retrouve avec des workflow qui sont de plus en plus compliqués et donc, c'est extrêmement important de bien fixer les settings en fonction des médias avec lesquels on va travailler.
On va prendre un exemple simple. Je vais partir de ce fichier-là que je viens cocher dans un ROSH de S65 qui est la dernière caméra de SONY. Donc, ce qui est intéressant déjà de voir, c'est qu'on peut visualiser notre fichier. Ça, c'est une chose, mais surtout, on a déjà un certain nombre d'indications qui arrivent ici, dans les META DATA. Alors, qu'est-ce qu'il y a d'important pour nous ?
La première chose, c'est que c'est un fichier MXF. On est en frame rate de 24 images par seconde, c'est du RAW, c'est du 4/4 et on peut voir une chose aussi intéressante, c'est que, c'est un fichier qui peut contenir jusqu'à 16 canaux d'audio et c'est aussi un fichier 16 BITS, donc, qui veut dire avec un échantillonnage extrêmement impressionnant. On va donc commencer.
Avant d'amener nos médias, on va, tout de suite, commencer par lui dire : je vais dans mes SETTINGS et puisque ce sont des images 24 images par seconde, je vais bien vérifier qu'en conform option, je suis sur 24 images par seconde. Une fois que je suis sûr de ça, je peux aussi, éventuellement, lui demander d'aller me récupérer les numéros de bobines. On le, verra ça un peu plus tard dans la gestion des DELISES. Je vais pouvoir lui demander pas mal de choses ici qui vont concerner les options de conformation. Mais, pour le moment on va s'en tenir uniquement à la vitesse.
La deuxième chose que je vais, tout de suite, aller voir, ça va être dans quelle résolution je veux l'afficher. Est-ce que le moniteur sur lequel je le vois est un moniteur qui est en, qui est capable de gérer le 24 en PSF ou est-ce qu'il est capable de le, gérer un vrai 24 progressif ? C'est ici que je vais le fixer. Donc, toutes ces choses que je fais ici en monitoring, elles vont dépendre, vraiment, du matériel que j'ai, y compris la manière dont la connexion s'opère avec le moniteur. Est-ce que j'envoie un signal en Y UV 4 22 ? Est-ce que j'envoie un signal qui est du DUALLINK en 444 ? Est-ce que j'envoie du 444 uniquement en SINGLELINK ? Est-ce que j'envoie un fichier en X Y Z c'est-à-dire dans un autre espace couleur ? Est-ce que l'espace couleur dans lequel on travaille est limité c'est-à-dire est-ce qu'on est dans les vidéos LEVEL ou est-ce qu'on est en DATA LEVEL c'est-à-dire sur la totalité du signal ? Toutes ces choses-là qui sont étroitement liées aux matériels que je possède doivent être mises avec attention puisque si on n'est pas dans les bonnes configurations, on aura du mal à lire et on aura du mal à passer les images en temps réel.
Donc, ici on est en Y U V4 22 CLASSIC SDI à 24 images et on est en DATALEVEL, et on a la chance de travailler sur un moniteur qui a une vraie dalle 10 BITS c'est-à-dire qui est capable d'afficher la vidéo directement en 10 BITS sur la dalle et non pas une dalle 8 BITS. C'est la même chose, soyez très attentif à ces petits réglages puisque vous pourriez avoir une apparence de l'image très différente si vous demandez, par exemple, un affichage 10 BITS sur un moniteur 8 BITS. Pour le reste rien de très important.
On peut se plonger dans la documentation pour avoir le détail. En tout cas cette partie-là, ici, notre MASTER PROJECT SETTING, c'est vraiment important de le configurer en fonction des médias. Ce qui peut être très commode également, c'est de garder ces PRESETS qu'on a fait de telle façon à pouvoir les réutiliser. Si demain, je réutilise les mêmes types de médias, je serai content de ne pas être obligé de repasser à travers tous les SETTINGS et donc, je pourrai faire un SAVE AS. Je vais l'appliquer et celui-là, je vais l'appeler, par exemple, F 65 RAW 24 images par seconde. Ce qui fait que la prochaine fois que je viendrai, j'aurai juste besoin de recliquer pour retrouver mes SETTINGS.
Puisqu'on est dans les SETTINGS, on va en profiter pour voir la différence qu'il y a entre ce SETTING que je viens de faire, celui de l'administrateur par défaut et celui du système config. Le Resolve va, tout le temps, démarrer dans le système config, ce qui veut dire que si, par exemple, dans mon système config, je veux créer un fichier par défaut qui soit du HD25, je vais modifier ces paramètres et que je veux l'afficher, par exemple, en PSF25. Une fois que j'ai modifié mes paramètres, je vais lui faire sauver. Et maintenant, si j'applique ces paramètres par défaut à mon projet, vous voyez que je suis revenu en 25 partout et ça, toutes les configurations qui s'ouvriront derrière, c'est-à-dire à chaque fois que je lancerai le résolve, je commencerai par cette configuration.
J'ai aussi une configuration ADMIN par défaut. De la même manière, j'aurai pu la modifier et là, par exemple, je veux créer un ADMIN par défaut qui soit 24, mais avec un affichage, par exemple, HD 720P. Pour qu'on voie bien que les presets changent, je vais changer celui-là. Si je charge maintenant l'ADMIN dans le CURRENT PROJECT, on voit bien que je suis passé en 720P 24. Si je reviens ici, que je vais charger mon système L65RAW, on voit bien que je suis revenu à mon 24 et en 1024. On va pouvoir, donc, modifier chacun de ces PRESETS et les enregistrer au fur et à mesure. Après, on va faire un passage rapide à travers tous les autres SETTINGS et les éplucher dans un support juste à suivre.

Cette formation DaVinci Resolve est également disponible dans les packs suivants

3 Notes et avis
Note moyenne:
3.941175 5 0 17
17
Donnez votre avis sur la formation L'étalonnage numérique avec DaVinci Resolve 9 - Les fondamentaux !
Vous devez acheter cette formation pour écrire des commentaires
Cédric ETIENNE il y a 381 jours.
Votre note :
5 5 0 0
0

trés bien

pour novice comme moi j'ai appris pas mal de chose même si j'ai pas vraiment compris les settings et tout .Mais pour sa il me suffit de me repassé le tuto plusieur fois.
Dominique JARLAN il y a 522 jours.
Votre note :
2 5 0 0
0

Trop brouillon

Video interessante maps trop brouillon
ludovic gaudry il y a 562 jours.
Votre note :
5 5 0 0
0

le top..

Mr Jean COUDSI top en formateur

il est claire et précis

merci pour cette formation