Accueil » Vidéo-Compositing » DaVinci Resolve » L'étalonnage numérique avec DaVinci Resolve 9 - Les fondamentaux

Tuto DaVinci Resolve | Le Color grading

vidéo 57/57
  • Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

    Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

    La suite de cette vidéo est accessible après achat de la formation.
    previous
    summary
    resume
    next
    play
    Le Color grading
    00:00 / 21:03
    HD
    fullscreen

Ce cours vidéo fait partie de la formation L'étalonnage numérique avec DaVinci Resolve 9 - Les fondamentaux

Détails de la formation

Alors, pour conclure un peu ces tutoriaux, vous allez charger dans le dossier DPX PARIS_CIN ce fichier. Alors, comme vous pouvez le voir, il s'agit de fichier 25 images en DPX, il s'agit d'une séquence d'image fixe. Si vous avez une petite machine qui a du mal, ou que vous n'avez pas de calculateur CUDA rappeler vous que vous pouvez envoyer les clips au proxy manager et les générer ici, en lançant le bouton ici. Et si votre machine accepte de travailler avec ces médias, eh bien écoutez ; nous allons nous lancer afin de réviser, en organisant une petite primaire autour des deux premiers nodes. Cesdeux premiers nodes, le premier sera en contraste et le deuxième que nous allons créer directement s'occupera des corrections de couleur. On peut bien sûr renommer, donc contraste et correction de couleur : CC… voilà ! je vais donc me mettre sur mon premier node en contraste et tout de suite peut-être descendre un tout petit peu les basses lumières ou au contraire garder un peu de détail dans les basses lumières et le descendre par les moyennes. J'aurais été content de monter un tout petit peu mon ciel. Onpourrait vérifier tout de suite qu'on ne fait pas de choses délirantes en observant le scope et on voit que finalement, on a organisé une image sans en avoir un contraste trop fort, ce qui correspond assez bien à une ambiance de fin de journée. En couleur on aurait tout de suite... peut être, si c'est une fin de journée, donner un tout petit peu de couleur au ciel, dans ces hautes lumières comme ça, et peut-être organiser dans les moyennes…oui dans les moyennes…. Peut-être organiser le côté un tout petit peu chaud d'une fin de journée. Très bien ! On aurait pu aller un tout petit peu plus loin en passant en mode Log. On se rappelle que trois voies et Log sont deux entrées différentes. On allant chercher les Midtones et, en donnant, peut-être... il y a encore une autre couleur au Midtone. On aurait pu venir jusqu'ici par exemple pour une fin de journée. On se souvient qu'on aurait pu appliquer cette correction en la limitant assez précisément, dans mes moyennes lumières ici… vous allez voir que si je décide de limiter ou au contraire d'étendre la zone touchée, je vais pouvoir mettre assez précisément la couleur là où ça m'intéresse. Et vous voyez que le scope réagi bien de telle façon à ce qu'on ait dessiné vraiment une zone tout à fait précise pour ces corrections de couleur. Une fois qu'on a défini ça, eh bien on va se poser la question de ce qu'on pourrait faire par la suite. Alors, ce plan qu'est-ce que c'est ? Eh bien voilà, une voiture qui avance et qui se rend... qui va s'arrêter avant le passage clouté. On voit que le plan bouge un peu, ce serait par exemple assez rigolo d'essayer de faire des corrections en tracking et la première ce serait peut-être de se dire que, pour ceux qui connaissent Paris, eh bien, nous sommes face au nord dans cette direction. Eh bien, malgré tout, on va tricher tout cela et organiser un soleil couchant ici. Alors, organiser un soleil couchant… bien ! Comment est-ce qu'on pourrait faire ça ! Très simplement finalement ! Regardez ! On va commencer par s'organiser un parallèle et comme il va falloir aller prendre des lumières, qualifier, etc. Je vais tout de suite brancher à la source ce node numéro Quatre qui va me permettre de faire…. on va dire, Lum Soleil… Je vais organiser un petit soleil couchant là-dedans. Alors, comment va-t-on faire ça ? Eh bien en fait, on va tout de suite utiliser un qualifieur, en Luma et on va aller chercher les lumières un petit peu hautes ici. Donc je vais réduire la lumière un peu bas, un petit Shift + H pour appliquer mon masque et le voir ; un petit Shift + H pour visualiser mon masque et en fait oui, bien, j'ai besoin de dessiner quelque chose dans ces hautes lumières la ; très bien ! Je vais limiter à une forme, alors mon soleil couchant, eh bien…. on va dire que je vais l'organiser comme ça. Je vais vraiment beaucoup beaucoup le flouter. Je vais peut-être le mettre même dans l'axe de la rue et à partir de ça, peut-être réduire un tout petit peu la forme… voilà ! Pour être dans une partie un peu plus centrale. Il faudra que je fasse attention à ce qui se passe ici, qui pourra vite m'amener du bruit. Jezoom dans l'image : commande + égale, et vous voyez qu'ici, dans ma sélection, si je laisse des choses comme ça,très vite,ça m'amènera des problèmes. Je vais donc tout de suite aller là et je vois que ces problèmes sont simplement amenés par le fait que j'ai fait une sélection en niveau de lumière, mais que je n'ai absolument rien Softer, voilà ! On a "softé" nos niveaux sans descendre trop bas, peut être que, on pourrait du coup réduire un tout petit peu, de telle façon à être sûr qu'on ne déborde pas sur les maisons qui sont en dessous, voilà ! Après, on pourrait se dire ben finalement peut-être, est-ce qu’il faudra que je fasse quelque chose pour éliminer ces petites choses qui sont là... Ok ! Nous allons voir ça ! Une fois que j'ai organisé ça, eh bien si je veux créer un effet soleil, j'aurai pu le faire par exemple en décidant de travailler sans être en mode Gang et de voir par l'intermédiaire de mon scope qu'effectivement je me situe à peu près entre la moitié et ici. On va donc se mettre un point dans ces HAUTS-là, bloquer et décider éventuellement de modifier des choses ici. Alors, on va le faire une première fois comme ça un petit peu à la louche et regarder le résultat. Je re-appuye sur Shift + H, puis je re-appuye sur Shift + Z pour voir et me dire hum ben finalement cette lumière, je pourrais peut-être un peu plus haut, un petit peu plus fort, si je veux faire un soleil couchant, c'est pas mal . On pourrait faire ça par exemple pour faire exister un petit peu le soleil, bien ! Il nous manquerait peut-être la couleur du soleil alors est-ce qu'on va le chercher dans ces tons-là… dans ces tons-là, ben, vous vous amuserez à mettre la couleur qui vous plait le plus. On peut aussi se dire que finalement, la forme qu'on avait organisée, ben, elle n’était peut-être pas assez soft pour que ce soit sympathique et en étant plus soft j'aurais peut-être pu forcer un tout petit peu mes hautes lumières. On va désactiver l'affichage de la fenêtre. Il se dira bah ici peut être ce serait un peu plus sympa d'avoir ce genre de lumière. Et nous avons créé ici un node qui va nous faire une correction pour nous faire croire que le soleil s'est couché par-là. Bien ! Les couleurs qu'on a appliquées là-dedans finalement on aurait pu aller les chercher proche de ça et rajouter un tout petit peu d'oranger, ce qui nous aurait aidés à marquer un petit peu les nuages sur le reste. On observe que si encore maintenant je veux changer mon contraste eh bien mon qualifieur ne bouge absolument pas puisque j'ai été cherché l'information à la source. Fort de ça nous avons mis une forme, mais il faut se rappeler que, ça bouge ! Il serait donc judicieux qu'ici notre forme soit trackée et là nous allons tout de suite découvrir un petit problème je pense, c'est que nous avons des tas d'éléments ici qui perturbent le tracking, du fait qu'on accroche des tas de points. Alors, on pourrait résoudre le problème en lui disant, eh bien, on ne veut surtout pas de zoom, parce que j'avais déjà décoché. Mais on ne veut pas non plus de rotation. Et on va relancer noter track et du coup notre forme est relativement bien stabilisée. On aurait pu s'il avait fallu faire un track vraiment très très précis repartir dans le ciel en réduisant la forme sans Blur. Et puis une fois le track terminé, venir la descendre là où on voulait. On va le faire et lancer le track. Le ciel est une excellente référence puisqu'il est… on va dire à l'infinie, et donc du coup, il est censé très peu bouger. Ce qui fait que maintenant quand je vais redescendre ma forme et venir la replacer là où ça m'intéresse, vous pouvez voir que je suis vraiment bien calé par rapport à mon ciel et ce qui m'importait. On va enlever l'affichage de la forme et peut-être maintenant se poser la question de... j'aime bien ces tons là-haut, mais je ne suis pas très content de ce qui se passe en bas. Alors, déjà, comment est-ce que je pourrai faire ? Ben peut être en replaçant un deuxième parallèle ici. Et ce deuxième parallèle, eh bien, je vais sortir tout ce qui est au contraire haute lumière et ne travailler que dans les basses lumières. Et pour ça encore une fois, je vais me faire un petit qualifieur, enlever toutes les hautes lumières. On va passer en viewer (Shift + H) de telle façon à voir où se fait ma sélection et on va dire… voilà ! J'ai éliminé toutes les hautes lumières. On va maintenant mettre un vrai soft ; du coup on va pouvoir peut-être descendre ça. Alors, si on a un peu du mal à se rendre compte vraiment des frontières et du qualifieur de ce qu'on a sélectionné, on n'oublie pas qu'on peut faire le Shift + Alt + H qui va nous donner l'apparence en alpha de notre masque. Et là, on voit tout de suite qu'on peut se permettre si on ne veut pas du tout toucher le ciel, de venir à un masque qui serait, on va dire quelque part par ici et qui nous permettrait effectivement de bien retoucher les dominantes dans toute cette partie entre les tons blancs et gris et de ne rien toucher dans notre ciel. Shift + H de nouveau pour revenir à notre image et là, on va voir que j'aurais pu bouger uniquement ce qui se passe en bas. J'aurais pu éventuellement recoller un petit peu des noirs si j'avais envie, j'aurais pu descendre un tout petit peu les hautes lumières. En tout cas, une chose est sûre, c'est que vous voyez on ne touche que la partie ici sans toucher le reste. On va faire une correction un peu plus forte pour le voir. Le ciel ne bouge pas. On avait dit qu’on était un peu embêté par ces teintes ici, on aurait peut-être voulu les changer auquel cas comme je suis essentiellement dans des moyennes de lumière et des basses lumières, je vais aller doucement ou rapidement au choix. Ici, vous voyez qu'on aurait très bien pu changer complètement la couleur du bas sans toucher trop le haut. Alors, on va faire un choix, je vais peut-être venir par ici et donc nous avons maintenant organisé dans ce node-là, un travail fait uniquement sur la partie basse de l'image, très bien ! On se rappelle que si on trouve que cette correction est trop forte, on a moyen de venir la doser ici. Vous voyez que je reviens doucement sur ce que j'avais avant et de me dire tiens ! Pour ne pas avoir besoin à retoucher à mon équilibre contraste et couleur que j'ai faits juste sur ce node-là, il est souvent aisé de travailler par les Output. On aurait pu aussi donner un tout petit peu d'OFFSET. Et vous voyez que du coup je vais donner une dominante légèrement différente au ciel. Ça m'intéresse, je vais garder cette correction ou ça ne m’intéresse pas, et je vais l'enlever. On fait absolument comme on veut ! Remise à zéro des paramètres en cliquant deux fois, ça, c'est valable absolument partout. On pourrait décider de refaire un deuxième travail par exemple dans les basses lumières. Alt+ P. Je vais maintenant essayer d'organiser par exemple une petite forme sympathique qu'il faudra tracker pour... par exemple, faire quelques raies de lumière du soleil couchant. Et pour ça, eh bien, on va travailler un petit peu avec une forme. Si je dois faire des raies qui partent ici du fond, il faudra bien sûr qu'il soit surtout très très immobile par rapport au ciel. Je vais donc commencer tout de suite par me faire un track. Je modifierai ma forme après hein ! Je vais me faire un track relativement précis sur le ciel. Et pour faire un track relativement précis, je vais essayer de tracker une zone bien large, comme ça. Et comme à la fin du plan ces parties la prennent beaucoup de place ici, je vais m'arranger pour qu'elles en prennent moins en faisant une petite découpe comme ça ; de telle façon à ce qu'à la fin du plan je vais les placer ....On va aller au début du plan voilà ! Là je pourrais... Non, il faut encore que je modifie ça un petit peu par le milieu ici et que je ne touche pas à ça. En tout cas j'ai une zone relativement très large qui va me permettre de tracker peut être précisément on va le voir tout de suite... Ok ! Ça semble probant. On va maintenant donc pouvoir organiser ici une correction en allant placer des rayons de soleil. Alors on pourra organiser. On va le faire au fur et à mesure. Celui-là on va l'arrêter par exemple ici, celui-là on va le ramener comme ça, celui-là on va le faire repartir sous ce nuage la par exemple, venir jusqu'ici. Onpourrait décider de…., par un clic sous la souris, de supprimer des points dont on ne veut plus. Celui-là on va l'amener là et on va même carrément venir à l'extérieur et on va voir ce qu'on peut faire avec ça. Eh bien tout simplement la première chose qu'on va faire, on va travailler les softs, vous vous en doutez. Et maintenant là-dedans je vais par exemple décider de monter les niveaux, on va enlever l'affichage. Vousvoyez qu'on a fait exister une petite correction qui pour le moment n'est pas très extraordinaire, parce que sans doute le flou est un peu trop fort. Alors, pour bien voir où on travaille on va commencer par faire ça, puis le flouter juste de la manière qui nous intéresse. Et vous voyez que (inaudible) on a réussi à créer un petit effet dans le ciel et que finalement grâce à nos trackeurs la forme suis bien. Onaurait pu maintenant décider pour être parfait, que cette correction ne va s'appliquer qu'aux hautes lumières pour éviter de toucher tout ce qui est en DENSE devant et pour ça très simplement comme toujours je vous montre le masque Shift + H. Eh bien, vous voyez qu'en fait, la correction maintenant ne va pas s'appliquer dans les parties basses, mais uniquement dans les parties hautes et dans les parties qui m'intéressent. Voilà ! Alors vous, vous voyez qu’on vient de faire cette correction, mais pour quelqu'un qui ne connaitrait pas le plan au départ eh bien quelque part on a réussi à faire coucher notre soleil à un endroit où il n'existait pas. On pourrait maintenant décider qu'en contraste, on veut baisser un tout petit peu les hautes lumières d'une manière générale et vous voyez que ça va nous permettre de venir chercher une nuance qui nous intéresse, ne pas perdre les détails du ciel et malgré tout, comme tous nos qualifieurs ont été fait à la source, on n’a pas perdu le reste du travail, voilà ! Pour finir eh bien, on aurait pu par exemple s'ajouter un Serial tout à la fin ici, voilà ! Et sur ce serial on aurait pu avoir envie de créer par exemple une petite vignette. On aurait pu travailler à l'extérieur de la vignette... voilà ! On va désactiver, voilà le travail qui a été fait ici. On aurait pu maintenant décider de changer à l'extérieur de cette vignette la couleur par exemple sans toucher de l'autre côté ou faire quelque chose d'un peu différent entre intérieur et extérieur. Auquel cas on aurait pu tout simplement créer un Outsidenode. Et maintenant que je suis dedans j'aurai pu avoir envie de finalement de refroidir un tout petit peu les lumières ici et re-contraster un tout petit peu à l'intérieur, changer un tout petit peu la balance voilà ! Donc intérieur et extérieur, éventuellement changer un tout petit peu la température dedans. On va chauffer un tout petit peu l'ensemble, c'est fait ! À l'extérieur on aurait pu avoir envie d'appliquer par exemple un paramètre de flou, voilà ! Histoire de LOOKER un petit peu l'image, bon, c'est très très fort et voilà ! On peut ainsi s'amuser comme on veut et juste pour le plaisir en tapant Alt + D. On pourrait se rappeler de l'apparence de l'image avant qu'on commence notre petit travail. Voilà ! J'espère que vous prendrez beaucoup de plaisir à travailler avec le Résolve. Au revoir !

Cette formation DaVinci Resolve est également disponible dans les packs suivants

3 Notes et avis
Note moyenne:
3.941175 5 0 17
17
Donnez votre avis sur la formation L'étalonnage numérique avec DaVinci Resolve 9 - Les fondamentaux !
Vous devez acheter cette formation pour écrire des commentaires
Cédric ETIENNE il y a 385 jours.
Votre note :
5 5 0 0
0

trés bien

pour novice comme moi j'ai appris pas mal de chose même si j'ai pas vraiment compris les settings et tout .Mais pour sa il me suffit de me repassé le tuto plusieur fois.
Dominique JARLAN il y a 526 jours.
Votre note :
2 5 0 0
0

Trop brouillon

Video interessante maps trop brouillon
ludovic gaudry il y a 566 jours.
Votre note :
5 5 0 0
0

le top..

Mr Jean COUDSI top en formateur

il est claire et précis

merci pour cette formation