article(s) dans votre panier VOIR

Les niveaux à respecter - Armer la piste

  • Vidéo 21 sur 48
  • 3h24 de formation
  • 48 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Les niveaux à respecter - Armer la piste
00:00 / 01:20
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
59,00€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Avec cette formation en ligne pour apprendre Cubase Pro 9, l’auteur vous explique comment armer la piste. Le but de cette vidéo est de vous montrer les niveaux à respecter pour optimiser le rendu d’une piste donnée. Pour ce faire, il est indispensable d’activer la vue sur la MixConsole. De cette manière, vous avez la possibilité de constater les niveaux de sons pour chaque piste et pour les différents périphériques d’entrée et de sortie. Dans le cas où, pour une piste donnée, vous dépassez le niveau tolérable, vous constatez que l’intitulé de cette piste est mis en rouge. En effet, le son n’est agréable que lorsque celui-ci se trouve au-dessous du seuil c’est-à-dire à moins de 0dB. Afin de disposer des graduations pour chaque curseur de réglages, il est nécessaire de faire un zoom dans la MixConsole. Pour cela, vous appuyez sur la touche H. Ainsi, vous dirigez le zoom suivant le sens horizontal. Une fois que vous êtes en mesure de voir les graduations, vous veillez à enregistrer le son entre 10 à 12 dB. En effet, ces valeurs coïncident avec le 0 dB analogique. Dans le cas où l’enregistrement dépasse ce seuil, le son généré n’est pas audible. En effet, si vous basez le seuil sur le 0 db de l’échelle numérique, vous atteignez le full scale. Par conséquent, le son est de forte amplitude. De plus, vous usez au maximum du convertisseur. En complément de cela, vous êtes contraint de faire un écrêtage en permanence. Pour corriger cela, vous cliquez sur l’en-tête de la piste pour une remise à niveau automatique. A partir de ce principe, vous êtes en mesure de moduler les enregistrements à effectuer de manière à éviter l’écrêtage. Pour conclure, la considération et le respect des niveaux d’enregistrement vous permettent d’obtenir des sons de meilleure qualité.