article(s) dans votre panier VOIR

Secondaire obligatoire dans Speedgrade CC 2017 ?

  • Vidéo 45 sur 88
  • 4h15 de formation
  • 88 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Secondaire obligatoire?
00:00 / 02:16
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans cette vidéo, David Block vous présente le secondaire obligatoire sur Adobe SpeedGrade CC 2017. L’objectif de cette formation est de vous initier aux principes de bases gérant les étapes de correction primaire et secondaire. Il est à savoir que l’étalonnage sur SpeedGrade se fait par deux étapes, la correction primaire et la correction secondaire. Dans ce cadre, la primaire est un ensemble de paramètres qui permettent de régler l’intégralité de l’image que ce soit en terme contraste, luminosité ou colorimétrique. Par contre, le secondaire, toujours dans l’optique de l’étalonnage, permet de travailler les détails de l’image ou de corriger des éléments spécifiques de celle-ci. Pour procéder à un étalonnage d’une image, le primaire est une étape impérative et cruciale dans la correction. Dans ce cadre, le réglage du primaire se fait sous trois couches, une couche pour la luminosité, une autre pour la couleur et une dernière pour la saturation. Une fois l’étalonnage sous ces trois couches terminé, il est conseillé de reprendre la couche Luminosité afin d’avoir une palette tonale bien répartie. Quand le primaire est clôturé, vous pouvez passer au secondaire. L’idée est que celle-ci soit facultative. La raison est que la correction primaire assure pleinement l’équilibre de l’ensemble, notant que le secondaire ne touche qu’une portion de l’image, elle ne peut régir l’intégralité de l’image. Par conséquent, le secondaire n’est pas obligatoire. Elle n’intervient que quand l’image sélectionnée requière une modification précise. Dans ce sens, elle va permettre des retouches pointues et précises sur certains éléments de l’image. Par contre, si votre plan vous satisfait, il n’est pas nécessaire d’avoir recourt au secondaire. De plus, elle demande des manipulations beaucoup plus complexes pour arriver à isoler certaines parties de l’image. Pour conclure, le secondaire est une correction facultative vous aidant à optimiser les détails de l’image.