article(s) dans votre panier VOIR

Concept de correction primaire et secondaire avec Speedgrade CC 2017

  • Vidéo 37 sur 88
  • 4h15 de formation
  • 88 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Concept de correction primaire et secondaire
00:00 / 01:36
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans cette vidéo en ligne, David Block vous parle de la conception primaire et secondaire sur Adobe SpeedGrade CC 2017. L’objectif de cette formation est de vous apprendre les principes de base de la correction primaire et de la correction secondaire pour pouvoir les différencier. Dans la terminologie du métier d’étalonneur, les termes relatifs à la correction primaire et la correction secondaire sont des termes très fréquents. Pour commencer avec la correction primaire, celle-ci englobe toutes les modifications et corrections qui s’appliquent sur l’ensemble de l’image. En terme fondamental, la correction primaire concerne, le réglage de l’intensité des couleurs depuis la saturation et le réglage de la luminosité ainsi que du contraste. Par ailleurs, en terme substantiel, la correction peut aussi toucher le réglage de la dominante de couleur, que ce soit en ajoutant des couleurs ou en enlevant. Ce terme est né des machines digitales dans lesquelles le réglage des gains primaire se fait par rajout de teinte. Lors de l’usage de ces machines, des couleurs sont additionnées ou soustraites de manière à obtenir plus ou moins des luminosités et de la dominance dans les Primary. Cela concerne les premiers étages de gains des machines. A l’instar de ce principe, le terme Primary est ancré pour les chambres primaires dans l’étalonnage numérique. Pour continuer avec la correction secondaire, elle est une correction qui touche des portions de l’image. Dans ce cadre, les secondaires affectent certains points colorimétriques que ce soit au-delà ou en deçà de ce qui est permis par les formats contemporains. En résumé, une correction primaire est une justification qui s’applique à l’ensemble de l’image et une correction secondaire c’est une correction qui cible des points particuliers de l’image ou des valeurs particulières pour les rectifier spécifiquement. Pour conclure, les types de corrections servent à étalonner une image sous différents ongles.